Adressez-vous à un spécialiste
icon

PORTRAIT DU SECTEUR

IMG-SP1

Le Sénégal offre un environnement propice au développement d’activités liées aux TIC. Le pays s’est résolument inscrit dans l’ère de l’économie numérique avec une forte volonté de l’État qui a mis en œuvre une politique de croissance et de modernisation de son administration fondée sur les TIC avec d’importants investissements consentis en termes de capacité et de modernisation.

Aujourd’hui, le Sénégal o re aux entreprises une liaison ininterrompue au reste du monde grâce à aux connectiques les plus performantes (réseau 100% numérisé à haut débit sur l’ensemble du territoire offrant une gamme de produits variés : ADSL, Frame Relay, RNIS, VSAT etc.) et à un réseau de télécommunications numérisé à 100% avec une boucle de près de 6 000 kilomètres de fibre optique et une Bande passante internationale disponible de 25,7 Gb/s (2017).

Le Sénégal se positionne de plus en plus comme un leader en Afrique subsaharienne, en matière de TIC et Télé services. A l’image de nombreux pays en voie de développement tels que l’Inde, le Maroc, l’Ile Maurice ou la Tunisie, le Sénégal s’est lancé activement depuis plusieurs années, dans la promotion du secteur des TIC et Télé services.

Situé à 5h de l’Europe, le Sénégal est un pays d’ouverture. Sa stabilité politique, conjuguée aux différentes réformes structurelles entreprises par les autorités publiques, ont permis au Sénégal de se faire une place de choix sur le marché international de l’outsourcing des services informatiques.

Le Sénégal s’est résolument inscrit dans l’ère de l’économie numérique. L’État a mis en œuvre une politique de croissance et de modernisation de son administration fondée sur les TIC et a consenti d’importants investissements pour moderniser les infrastructures de télécommunications. Aujourd’hui, le Sénégal o re aux entreprises une liaison ininterrompue au reste du monde grâce aux connectiques les plus performantes (câble sous-marins à fibre optique, ADSL, liaison louées internationales, etc.).

Données chiffrées :
  • Croissance annuelle secteur : > 20% (tirée par la téléphonie mobile et les offres de service)
  • Réseau 100% numérisé à haut débit sur l’ensemble du territoire offrant une gamme de produits variés(ADSL, Frame Relay, RNIS, VSAT etc.)
  • Africa Coast to Europe (ACE), câble sous-marin de 17 000 kilomètres de longueur, desservant l’Afrique de l’ouest et appartenant à un consortium de 20 opérateurs dont Sonatel-Orange : capacité initiale de 200Gbit/s sur le segment 1 et 160Gbit/s sur les segments 2 & 3, avec une capacité maximale de 5,12 térabits/
  • Atlantis 2: 20 Gbit/s, reliant le Portugal, l’Espagne, le Sénégal, le Cap-Vert, le Brésil et l’Argentine
  • SAT-3/WASC/SAFE : 120 Gbit/s, reliant l’Europe, l’Afrique et l’Asie
  • GLO-1 (Globacom-1), câble sous-marin de 9 800 km de longueur, le long de la côte ouest-africaine, reliant laGrande-Bretagne au Nigéria, avec une capacité maximale de 2,5 térabits/s
  • Bande passante internationale à 25,7 Gb/s (2017)
  • Centre de télécommunications par satellite pointant sur le satellite 355.5°d’Intelsat
  • Hub offrant des services VSAT pointant sur le satellite 328.5° d’Intelsat
  • Réseau de télécommunications numérisé à 100% avec une boucle de 3 000 kilomètres de fibre optique à travers le pays
  • Réseau national IP et liaisons spécialisées de 64 Kbps à 2 Mbps
  • Généralisation des systèmes à 2,5 Gb sur l’ensemble des liaisons depuis 2007
  • Haut débit dans toutes les capitales départementales (ADSL) depuis 2008
  • 100% de Couverture par le GSM et le CDMA
  • Présence de 3 opérateurs télécoms majeurs sur le marché

AVANTAGES COMPARATIFS

IMG-SP2

La proximité géographique, la langue française en partage, la qualité et la compétitivité de la main d’œuvre, qui toutes caractérisent le Sénégal, sont autant de leviers propices au développement de services à forte valeur ajoutée basés sur les TIC.
Outre l’important niveau de développement des technologies, la disponibilité, à des coûts compétitifs, d’une main d’œuvre qualifiée fait du Sénégal une destination privilégiée pour l’externalisation de la relation client et de services informatiques à valeur ajoutée.

Les avantages compétitifs du Sénégal dans le segment des TIC et Téléservices sont les suivants :
  • une concurrence saine et loyale au bénéfice des usagers des réseaux et services de télécommunications garantit par l’Agence de Régulation des Télécommunications & des Postes (ARTP) ;
  • un cadre législatif et règlementaire sécurisé.
  • la tradition linguistique pour les donneurs d’ordres francophones ;
  • des infrastructures de télécommunications de haut niveau ;
  • une proximité géographique et culturelle avec les donneurs d’ordre occidentaux, en particulier ceux du marché européen ;
  • la qualité et la compétitivité de la main-d’œuvre ;
  • un potentiel de développement des services informatiques à valeur ajoutée (Ingénierie logicielle, Intégration de Systèmes Informatiques, Tierce Maintenance Applicative, Développement d’Applications Mobiles etc.).

POSITIONNEMENT STRATEGIQUE DU SENEGAL

IMG-SP3

Le Sénégal est devenu depuis une dizaine d’années une destination de choix pour l’externalisation de la relation client et des services informatiques à valeur ajoutée. Elle bénéficie d’une notoriété grandissante sur le plan international et compte parmi les destinations de choix pour ce type de services.

L’évolution du marché des TIC au Sénégal est fortement marquée par une convergence des services mobiles et Internet du à la demande croissante de services mobiles large bande et la mise sur le marché de nouveaux appareils mobiles et par le développement d’applications et de services mobiles.

Le marché des TIC et Télé services au Sénégal devient de plus en plus compétitif sur chaque segment, qu’il s’agisse des services avec ou sans voix ou des communications mobiles de troisième génération.

Diverses applications mobiles sont actuellement mises au point pour améliorer la prestation de services dans plusieurs secteurs (agriculture, santé, éducation, finances, emploi, gouvernance et transports). Dans le secteur agricole, par exemple, un outil mobile, désigné «mAgri», a été mis au point au Sénégal pour contribuer à renforcer l’efficacité des chaînes de valeur agricoles.

En outre, dans les services monétique ou mobile banking, solutions interactives disponibles sur un téléphone portable et qui permet au client d’accéder aux services bancaires. Des services novateurs comme la mobibanque et les transferts d’argent sur mobile connaissent un boom particulier au Sénégal depuis plusieurs années, en mettant les services bancaires à la portée de tous, ainsi qu’en témoigne le succès remporté par les services bancaires mobiles et les paiements sur mobile

Des plateformes applicatives fournissent des services via applications mobiles o re également leurs prestations aux particuliers et aux entreprises dans plusieurs domaines notamment:
  • Solutions financières à travers le transfert d’argent et le paiement électroniques;
  • Solutions de micro-business destinées aux micro-assurances de santé et assurant la gestion intégrée des réseaux de distribution.Différentes opportunités sectorielles existent dans la filière au Sénégal, notamment :
  • Le Business Process Outsourcing (BPO) ou externalisation des processus métiers d’une entreprise (Relation Client, Télésaisie, Traitement de données etc.) ;
  • L’Ingénierie Informatique (Tierce Maintenance applicative, Intégration de systèmes,Développement d’applications spécifiques, Mobile banking etc.) ;
  • Le Centre de contact (Télémarketing, Hotline, Support technique à distance etc.) ;
  • Le Parc des Technologies Numériques (PTN) : Aménagé, sur un site fermé de 25 hectaressitué dans le Pôle urbain de Diamniadio, la première et très grande plateforme régionale de promotion de l’innovation et du développement de services numériques, créatrice d’emplois ;
  • Pôles d’activités Numériques (Digipôles) : sur tout le territoire national, avec une phase pilotedans les Universités de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Bambey et Ziguinchor.

 

 

Top