Le Sénégal est la deuxième plus grande économie de l’Afrique de l’Ouest francophone

GDP Growth: > 7 %

Senegal is a political exception in Africa. A sure value confirmed by a good number of international organisations and multinationals that have made Dakar, the capital, the base of their regional operations. Exemplarity at all levels of the state has been established as a dogma and the promotion of good governance is a major focus of state policy.

The first country in West Africa to be rated "B+/B" by Standard & Poors, Senegal confirms its international recognition with a Ba3 rating with stable outlook, awarded by Moody's and due to its macroeconomic stability, unlimited access to foreign currency, growing but moderate debt, and support from the international financial community.

La politique monétaire est régie par la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dont le siège est à Dakar. La parité fixe entre l’euro et le franc CFA (1€ = 655 CFA) garantit une stabilité du taux de change dans les relations commerciales avec les partenaires de l’Union Européenne. Le Sénégal partage une monnaie commune avec 8 pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

  • Voluntary

Tourné vers l’avenir, l’État a mis en œuvre une stratégie de croissance accélérée destinée à doper les investissements et à lutter durablement contre la pauvreté. Cet engagement formel se traduit par une politique volontariste et novatrice de promotion des investissements et la mise en place de mesures incitatives.

  • Transparent

Macro-economic objectives and strategic choices are clearly defined and disseminated, in advance, to the private sector. The conditions set and the advantages granted are known and the same for all, nationals and foreigners alike. Thanks to its good governance practices, Senegal enjoys the confidence of international financial institutions.

  • Performing

Le Sénégal est le premier pays ouest africain à se voir attribuer la notation « B+ / stable / B » trois années consécutives (Standards & Poor’s). L’inflation y est maîtrisée, les recettes financières en hausse, et le pays figure dans le top 5 des pays en Afrique à la croissance la plus forte en 2018.